portrait-paolo-maldini

Portrait de Maldini (fils)

Paolo Maldini est une ancienne gloire du football italien et de l’AC Milan. Il a surtout été un joueur comme il n’en existe plus aujourd’hui, c’est-à-dire un joueur d’un seul club. En effet, le footballeur n’a évolué que sous les couleurs du mythique Milan AC, club avec lequel il aura tout gagné. Il a fait partie de la meilleure équipe que le club n’ait jamais eu, et comme par hasard, c’est depuis qu’il a pris sa retraite que le club va très mal. Evidemment, le défenseur italien a également porté les couleurs de la sélection nationale durant de nombreuses années. Retour donc sur une magnifique carrière d’un joueur exceptionnel, Paolo Maldini

Un « fils de… » qui écrit lui-même sa légende

Paolo Maldini est le fils du très charismatique Cesare Maldini, ancien footballeur et sélectionneur de l’équipe italienne. Mais Paolo a su lui-même écrire son histoire et glaner l’un des plus beaux palmarès de l’histoire de ce sport. Auteur d’une carrière incroyablement longue, plus de 25 ans au plus haut niveau, il en a profité pour se forger un palmarès monumental et se voir récompensé d’un bon nombre de trophées individuels. Il a révolutionné le poste de défenseur central. Car il commence sa carrière dans une période où le défenseur est dur sur l’homme. C’est-à-dire qu’il n’hésite pas à aller au contact et à casser des tibias si c’est nécessaire. Lui, à l’inverse, met son intelligence de jeu au service de sa défense et n’a pas besoin de casser ses adversaires. Son positionnement est juste, et rapidement il est considéré comme l’un des meilleurs défenseurs. Tout comme son père, il est très charismatique et se pose comme un leader naturel. Ses qualités en tant qu’homme sont également très appréciées. Il est reconnu pour son fair-play avec notamment qu’un seul carton rouge reçu dans l’ensemble de sa longue carrière. Exceptionnel pour un défenseur.

Paolo-Maldini-portrait

Un palmarès époustouflant

Paolo Maldini c’est aussi un palmarès. Celui-ci évoque à lui seul l’immensité de sa carrière. Il est cinq fois vainqueur de la Ligue des Champions et trois fois finaliste. Il remporte également cinq Supercoupe de l’UEFA avec son club de toujours. C’est aussi deux Coupe Intercontinentale qu’il glane en 1989 et 1990. En 2007, il est sur le toit du monde en remportant la Coupe du Monde des clubs de la FIFA. Sur le plan national, ce n’est pas mal du tout non plus. Il est sept fois champion d’Italie en 1988, 1992, 1993, 1994, 1996, 1999 et 2004. En ajoutant cinq Supercoupe d’Italie et une Coupe d’Italie en 2003, on obtient l’un des plus gros palmarès du football italien.
Sous le maillot de la Squadra Azura, il ne parviendra pas à remporter de trophées. Il est une fois finaliste de la Coupe du Monde en 1994 et une fois finaliste de la Coupe d’Europe en 2000 face à la France. Sur le plan individuel, il finit deux fois troisième au Ballon d’Or en 1994 et 2003, ce qui est déjà fort pour un défenseur.